top menu

Fabrication d’un remède homéo en direct

Nous vous avons déjà dit que les pharmacies disposant d’un préparatoire homéopathique pouvaient fabriquer n’importe quel médicament homéopathique à la demande*, y compris à partir de souches très spécifiques ou en dilutions très peu demandées (par exemple les 8 ou 11 ou 18CH). Nous nous sommes rendu à la Pharmacie de l’Europe à Paris pour voir en direct comment cela se passe. Le préparateur commence par ouvrir sa diluthèque, un tiroir où sont conservées précieusement toutes les souches en dilutions homéopathiques. Il choisit la souche en fonction du remède à préparer IMG_1421[1] Il verse une goutte de cette souche dans un petit récipient IMG_1424[1] Il prend ensuite une petite dose de granules non imprégnés dans son distributeur à granules IMG_1426[1] Puis il met ses granules en contact de la goutte IMG_1427[1] Il agite le tout pour imprégner les granules et dynamiser le remède IMG_1428[1] Il choisit ensuite le tube de la couleur correspondant à la dilution IMG_1431[1] Enfin, il verse ses granules dans son tube puis il y pose une étiquette. IMG_1439[1] Et voici le résultat, ici une dilution de Belladonna IMG_1441[1]   *Voir notre article Où se procurer les médicaments homéopathiques « rares »

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire