top menu

Préparation d’un élixir floral

Dans la mouvance de l’homéopathie, le Dr Edward Bach a développé dans les années 1930 une typologie de fleurs destinées à favoriser l’équilibre émotionnel. Ce sont les fameuses Fleurs de Bach, 38 étudiées de son vivant par le célèbre médecin anglais. Depuis, les recherches se poursuivent et de nombreuses autres fleurs ont été découvertes, analysées et sont aujourd’hui commercialisées. Nous avons eu la chance de partir à la rencontre de l’une de ces fleurs, le millepertuis. Accompagné de Pascale Millier, docteur en pharmacie et auteur de l’ouvrage Les Fleurs de Bach, ainsi que de l’équipe du laboratoire Deva, nous sommes allés préparer un élixir-mère dans les hauts plateaux du Vercors.

Le millepertuis est une petite fleur jaune, encore appelée Fleur de la Saint-Jean. Elle pousse à l’état sauvage, arrive à pleine floraison au début de l’été et engrange toute l’énergie solaire.

Ses pistils sont très riches en hyperricine, un principe actif qui soigne la dépression et le blues hivernal, autant en phytothérapie qu’en homéopathie. Elle sert à fabriquer le remède homéopathique Hyperricum perforatum. On en extrait un macérât huileux rouge qui, en usage externe, cicatrise les plaies et apaise les brûlures et coups de soleil. L’élixir floral est utilisé pour apaiser les peurs, calmer les cauchemars, détendre le système nerveux.

Il suffit d’écraser ses pistils pour en extraire une huile rouge aux vertus cicatrisantes

Une fois repéré le lieu de cueillette, on récolte en coupant la fleur avec deux morceaux de cristal, pour éviter de la toucher.

On la dépose ensuite délicatement dans un bol en verre rempli d’eau de source

Une fois le bol rempli de fleurs, on laisse la préparation exposée pendant quelques heures au soleil. Grâce à cette solarisation, les fleurs infusent l’eau de leur potentiel vibratoire.

La préparation est ensuite filtrée et versée dans un flacon de 240 ml.

On obtient alors l’élixir-mère.

Une fois revenu au laboratoire, il suffit de prélever 3 gouttes de cette préparation et de les verser dans un flacon de 10 ml rempli d’une mélange cognac bio+eau pour faire un élixir floral. Un élixir-mère permet ainsi de fabriquer 5000 petites fioles d’élixir… Que l’on administre à raison de 3 gouttes 3 fois par jour en cure de 3 semaines environ pour soigner la sphère émotionnelle.

 

, , ,

2 Responses to Préparation d’un élixir floral

  1. blond 28 juin 2017 at 9 h 16 min #

    superbe, c’est exactement cela! merci homéomaligne

  2. Solange DARNOUX 30 juin 2017 at 22 h 45 min #

    J’étais présente le 27 juin au Stage DEVA à Autrans et vraiment nous avons vécu une magnifique journée pour la création d’un élixir ? c’est tout à fait comme cela que nous avons fait , Une pure merveille cette journée là . ( nous avons fait un élixir de Rock Rose )

Laisser un commentaire